dimanche 7 mars 2021

Chroniques de jeunesse (Guy Delisle)

Guy Delisle. – Chroniques de jeunesse. – Montréal : Éditions Pow Pow, 2021. – 152 pages.

 




Bande dessinée

 

 




Résumé :

 

Avant d’aller à Pyongyang, à Shenzhen et à Jérusalem, Guy Delisle a vécu à Québec où, durant trois étés, il a travaillé dans la même usine de pâte et papier que son père. Avec Chroniques de jeunesse, l’auteur revient sur son expérience de gars de shop, dressant un portrait drôle et touchant du milieu ouvrier et de ses années formatrices en tant qu’artiste.

 

 

Commentaires :

 

Toujours agréable de découvrir des pans de l’univers du bédéiste Guy Delisle à la fois dans l’originalité et la qualité graphique et dans la justesse et l’émotion ressentie dans les descriptions et les phylactères.

 

Chroniques de jeunesse m’a particulièrement intéressé, étant moi-même originaire de Limoilou où se dresse depuis 1927 l’usine de pâte et papier à l’architecture Art Déco qui, au cours de ma prime jeunesse, polluait allègrement l’air du quartier par ses émanations de soufre qui nous prenaient à la gorge. L’Anglo Pulp comme on l’appelait où travaillait un des cousins de ma mère. Un édifice imposant et intrigant sur le boulevard des Capucins dont on connaît maintenant tous les « mystères » grâce aux trois étés de travail d’étudiant de Delisle.

 

Un environnement de travail gris industriel avec quelques touches d’orange, exclusivement masculin aux horaires difficiles, éreintant, bruyant, exténuant sous une chaleur excessive et des odeurs agressantes. La routine des équipes de nuit. Des propos machos et sexistes lors des pauses « dans des cabines insonorisées […] placées entre les machines pour souffler un peu ».

 

Sans porter de jugement, l’auteur nous livre un portrait intimiste et sociologique saisissant de la fin des années 1980, lui-même en transit entre ses études en dessin et en animation et le métier qui l’amènera à publier plus de 17 BD depuis 1996.

 

Une page d’histoire de la ville de Québec, du quartier Limoilou et des ouvriers qui y ont œuvré et laissé, pour plusieurs, leur santé.

 

 

Originalité/Choix du sujet :
*****
Qualité littéraire :
*****
Intrigue :
****
Psychologie des personnages :
*****
Intérêt/Émotion ressentie :
*****
Appréciation générale :
*****