dimanche 9 août 2020

Suiza (Bénédicte Belpois)


Bénédicte Belpois. – Suiza. – Paris : Gallimard, 2019. – 252 pages.

 




Premier roman

 







Résumé :

 

La tranquillité d’un village de Galice est perturbée par l’arrivée d’une jeune femme à la sensualité renversante, d’autant plus attirante qu’elle est l’innocence même. Comme tous les hommes qui la croisent, Tomás est immédiatement fou d’elle. Ce qui n’est au départ qu’un simple désir charnel va se transformer peu à peu en véritable amour.

 

Commentaires :

 

Bouleversant ce premier roman de Bénédicte Belpois d’une grande violence qui ne pouvait être écrit que par une femme. Parce qu’elle voulait voir la mer, Suiza est happée dans un univers macho dans lequel font la pluie et beau temps les mâles prédateurs de ces contrées espagnoles : « Elle parle pas espagnol. Tu peux lui dire qu'elle est conne, elle comprend pas. Tu peux l'insulter, elle bouge pas d'un poil. La femme idéale, j'te dis. ».

 

Écriture vive, langage cru, scènes de sexe bestiales : attention, âmes sensibles, vous abstenir. Vous aimerez ou détesterez cette fiction. J’ai plongé dans cette épopée tragique à l’écriture vive en souhaitant une fin heureuse à un récit qui ne peut laisser indifférent un lectorat masculin. À une époque de dénonciation des abuseurs et des harceleurs.

 

Une nouvelle auteure à découvrir qui maîtrise déjà les règles d’une écriture romanesque efficace.

 

 

Originalité/Choix du sujet :
*****
Qualité littéraire :
*****
Intrigue :
*****
Psychologie des personnages :
*****
Intérêt/Émotion ressentie :
*****
Appréciation générale :
*****