dimanche 9 août 2020

La ferme des animaux (George Orwell)


George Orwell. – La ferme des animaux. – Paris : Gallimard, 2019. – 146 pages.

 




Roman

 







Résumé :

 

Un certain 21 juin eut lieu en Angleterre la révolte des animaux. Les cochons dirigent le nouveau régime. Snowball et Napoléon, cochons en chef, affichent un règlement :

 

« Tout ce qui est sur deux jambes est un ennemi. Tout ce qui est sur quatre jambes ou possède des ailes est un ami. Aucun animal ne portera de vêtements. Aucun animal ne dormira dans un lit. Aucun animal ne boira d'alcool. Aucun animal ne tuera un autre animal. Tous les animaux sont égaux. »

 

Le temps passe. La pluie efface les commandements. L'âne, un cynique, arrive encore à déchiffrer : « Tous les animaux sont égaux, mais (il semble que cela ait été rajouté) il y en a qui le sont plus que d'autres. »

 

Commentaires :

 

Ce roman aurait pu s’intituler « La révolution russe de 1917 : entre vérité et réalités ». Sous la forme de fable ou de conte pour enfants, Georges Orwell décrit avec la gent animale les tenants et aboutissants d’un régime totalitaire, une véritable dictature « démocratique ».

 

Les complotistes « anti masques » auraient avantage à lire ce récit illustrant à merveille comment un groupe humain peut être manipulé par des gourous ou des « génies stables » manipulateurs et avides de pouvoirs malsains.

 

Pas surprenant que l’auteur ait placé au haut de la hiérarchie de cet univers bucolique la Sus scrofa domesticus (cochons) qui sont parmi les animaux de ferme les plus « intelligents », donc prédestinés à flouer leurs   

 

À lire pour quiconque s’intéresse tant soit peu aux conséquences de l’idéologie révolutionnaire et du capitalisme sauvage.

 

En complément de commentaires, je vous invite à lire ceux fort éclairants d’un ex-collègue québécois publiés en 2014 sur son blogue : https://bit.ly/2DAhzEJ.

 

 

Originalité/Choix du sujet :
*****
Qualité littéraire :
*****
Intrigue :
*****
Psychologie des personnages :
*****
Intérêt/Émotion ressentie :
*****
Appréciation générale :
*****