mercredi 19 septembre 2018

Signe de vie (José Rodrigues dos Santos)

José Rodrigues dos Santos. – Signe de vie. – Paris : Éditions Hervé Chopin, 2018. 698 pages.



Thriller






Résumé : Les immenses radiotélescopes de l’institut SETI en Californie viennent de capter un signal inhabituel venu de l’espace sur la fréquence 1,42 GHz.

Un signe de vie.

La Nasa, l’Agence spatiale européenne et la CNSA en Chine préparent une mission internationale pour découvrir qui émet ce signal.

En tant que cryptanalyste reconnu dans le monde entier, Tomás Noronha est recruté pour faire partie de l’équipe des astronautes qui seront à bord de la navette Atlantis.

Loin de s’imaginer ce qu’ont déjà découvert les scientifiques sur la vie extra-terrestre, il plonge alors au cœur du plus grand mystère de l’univers.

Le mystère de la vie.

Commentaires : José Rodrigues dos Santos compte parmi mes auteurs préférés depuis que je l’ai découvert en 2012. Un écrivain qui intègre, comme Dan Brown à qui on le compare volontiers, des informations scientifiques vraies dans chacun de ses romans. Avec Signe de vie, dos Santos clôt sa trilogie consacrée à l’approche scientifique des questions métaphysiques après la parution de La formule de Dieu et La clé de Salomon. En soulevant la question « Sommes-nous vraiment seuls dans l’univers ? », ce journaliste, reporter de guerre et présentateur à la télé portugaise, nous entraîne dans les dernières grandes découvertes de la science sur la vie en dehors de la terre.

C’est ce volet scientifique qui m’a plu. Comme ce fut le cas dans les romans précédents. Les nombreux échanges, parfois un peu longs entre les protagonistes, nous en apprennent sur la compréhension actuelle de l’univers : de son origine, de sa composition, de son évolution, de la vie potentiellement découverte sur Mars…

Par contre, quelle histoire « tirée par les cheveux » : Tomás Noronha, historien cryptologue dont le mariage doit être célébré par ni  plus ni moins que le Pape, qui devient en deux semaines astronaute, fera une sortie dans l’espace et pilotera un engin pour s’approcher d’un « vaisseau spatial » en direction de la Terre ! Avec une chute finale que j’ai malheureusement anticipée. Ce qui ne m’empêchera pas d’espérer le prochain dos Santos, un auteur qu’il me plaît toujours de lire. Et je vous le recommande, malgré l’extravagance du récit.

Ce que j’ai aimé : Les renseignements scientifiques.   

Ce que j’ai moins aimé : L’histoire abracadabrante de l’apprenti astronaute.

Cote : ¶¶¶¶

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire