lundi 30 décembre 2019

Je me souviens (Martin Michaud)

L’univers du sergent-détective Victor Lessard et de sa co-équipière, la décapante Jacinthe Taillon, continue de se construire  dans cette troisième enquête complexe qui semble avoir des liens avec l’assassinat du président John F. Kennedy et l’enlèvement par le FLQ du diplomate britannique James Richard Cross. 630 pages où s’accumulent les indices, les pistes (vraies ou fausses) concernant des assassinats en série, dont deux, à l’aide d’un étrange instrument d’inspiration médiévale. Encore une fois, Martin Michaud nous tient en haleine jusqu’à la toute fin, dans une intrigue palpitante entrecoupée de souvenirs d’événements politiques qui ont marqué le Québec. Une lecture que j’ai beaucoup appréciée même si j’avais vu quelques mois plus tôt l’adaptation de cette œuvre littéraire sous forme de minisérie télévisuelle.

 
Originalité/Choix du sujet :

Qualité littéraire :

Intrigue :

Psychologie des personnages :

Intérêt/Émotion ressentie :

Appréciation générale :