mardi 15 décembre 2020

Victoire (Michel Tremblay)

Michel Tremblay. – Victoire – Montréal : Leméac, 2020. – 133 pages.

 



Roman élégiaque

 

 






Résumé :

 

1898, au cœur des Laurentides. Après sept ans pas­sés au couvent, Victoire tourne le dos à la vie de reli­gieuse qui l’attendait et décide de rentrer à Duhamel pour retrouver son frère Josaphat, orphelin comme elle depuis le décès de leurs parents dans l’incendie de l’église du village.

 

 

Commentaires :

 

Mon commentaire sera bref : un sujet délicat, un amour interdit, une histoire touchante relatée dans le non-dit campée dans un environnement porteur d’émotions.

 

Que dire de plus, sinon à ajouter sur votre pile à lire même si vous n’avez pas lu, comme moi, l’ensemble de l’œuvre gigantesque de Michel Tremblay, dramaturge, romancier, conteur, traducteur, adaptateur, scénariste de films et de pièces de théâtre et parolier pour Pauline Julien, Renée Claude et Monique Leyrac.

 

 

Originalité/Choix du sujet :
*****
Qualité littéraire :
*****
Intrigue :
*****
Psychologie des personnages :
*****
Intérêt/Émotion ressentie :
*****
Appréciation générale :
*****