samedi 12 décembre 2020

Incendie nocturne (Michael Connelly)

Michael Connelly. – Incendie nocturne – Paris : Calmann-Lévy, 2020. – 771 pages.

 



Polar

 

 





Résumé :

 

À ses débuts, Bosch a eu un certain John Jack Thompson comme mentor. Un homme qui lui a appris à toujours prendre une affaire personnellement et à déployer tous ses efforts pour la résoudre. À la mort de Thompson, sa veuve confie à Bosch un dossier volé par son mari aux scellés avant sa retraite. Il s’agit d’une affaire non résolue : un jeune homme abattu dans une ruelle coupe-gorge de Los Angeles des années plus tôt.

Bosch demande l’aide de Renée Ballard, déjà fort occupée au quart de nuit à Hollywood après qu’un sans-abri a été retrouvé calciné dans sa tente. Ensemble, ils en arrivent bientôt à se poser une terrible question : le mentor de Bosch a-t-il dérobé ce dossier pour tenter de résoudre l’affaire après son départ de la police… ou pour s’assurer que la vérité ne soit jamais faite sur ce meurtre?

 

 

Commentaires :

 

Michael Connelly récidive avec son nouveau binôme Renée Ballard et Harry Bosh. Mais, cette fois, en intégrant le demi-frère de ce dernier, l’avocat Mickey Haller. Avec la même structure de récit : deux enquêtes parallèles qui finissent par se rejoindre, alternance de blocs de chapitres BOSH / BALLARD. Une formule intéressante, mais qui fera son temps si l’auteur persiste à l’avenir.

 

Les enquêtes de son inspecteur fétiche et les méthodes parfois peu orthodoxes de son personnage avocat permettent toujours de mettre en évidence les travers de la société dans laquelle ils évoluent. Incluent ceux des milieux policiers et judiciaires. Elles nous permettent d’en apprendre sur les pratiques et les techniques d’enquête, d’analyse des scènes de crime, de la logique des interprétations des indices et des faits. Une véritable immersion dans l’univers du crime et des heures sombres. Personnellement, j’apprécie en particulier les mises en scène imaginées par Mickey Haller pour faire acquitter ses clients.

 

Mais cette recette d’écriture au récit laborieux qui risque d’atteindre ses limites si, en finale, elle continue d’annoncer la prochaine collaboration des deux protagonistes. Les problèmes de santé de Harry Bosh sont-ils annonciateurs de sa disparition de l’imaginaire de Connelly, laissant toute la place à sa nouvelle héroïne hors normes ?

 

En attendant la version française de The Law of Innocence (série Mickey Haller, arrêté par la police qui trouve le corps d’un ancien client dans le coffre de sa Lincoln ) et de Fair Warning (série Jack McEvoy qui traque un tueur en série qui a été complètement exploité sous le radar) attendus en 2021.

 

 

Originalité/Choix du sujet :
****
Qualité littéraire :
***
Intrigue :
***
Psychologie des personnages :
***
Intérêt/Émotion ressentie :
****
Appréciation générale :
****