jeudi 5 novembre 2020

Novembre avant la fin (Alain Beaulieu)

Alain Beaulieu. – Novembre avant la fin – Montréal : Hamac, 2020. – 85 pages.

 


Roman/Essai

 

 






Résumé :

 

Décédé récemment, un écrivain vient hanter les séances d'écriture de sa petite-fille, lui prodiguant conseils et encouragements, mais aussi tendresse et protection. Offertes avec humour, empathie et une pointe d'auto-dérision, les remarques de ce mentor vaporeux portent autant sur les outils de l'écrivain, liés au langage et à la structure du récit, que sur ce qui doit l'animer plus profondément dans la pratique de son art.

 

Ouvrage de fiction et de réflexion sur la création littéraire, Novembre avant la fin ouvre des pistes et balise les sentiers sans jamais imposer de direction. Ce livre est destiné à celui ou à celle qui entreprend ou poursuit une démarche d'écriture littéraire, pour que chacun.e parvienne là où il doit aller, c'est-à-dire dans la vérité unique de sa subjectivité, mise en forme dans ce qui deviendra une œuvre d'art.

 

 

Commentaires :

Alain Beaulieu est écrivain et professeur de création littéraire à l'Université Laval. Avec Novembre avant la fin, il convie les auteurs qui aspirent à une carrière à réfléchir sur leur métier d’écrivain par le biais d’une fiction.

 « Ce livre est une façon pour moi de mettre sur papier des choses que je dis habituellement aux étudiants dans mes cours, explique-t-il. Je l’ai écrit avec l’idée de mélanger fiction et essai, sans prétention d’en faire un volume de référence.»

Un incontournable qui dispense des conseils d’écriture :

« Un texte littéraire doit se lire comme s’il avait été écrit par un compositeur. L’enchaînement des mots et des silences doit produire une sonorité et un rythme puisés à même ta subjectivité. En un mot, écrire, c’est chanter. »

Inspirant.

 

Appréciation générale :
*****