dimanche 19 avril 2020

L’ours est un écrivain comme les autres (Alain Kokor)

Alain Kokor. – L’ours est un écrivain comme les autres. – Paris : Futuropolis, 2020. – 118 pages + compléments.

 

Bande dessinée

 

 
 
 
Résumé :

Ayant découvert un manuscrit caché sous un arbre au fin fond de la forêt du Maine (son auteur, Arthur Bramhall, craignait de voir son manuscrit partir en fumée comme son roman précédent), un plantigrade comprend qu’il a sous la patte le sésame susceptible de lui ouvrir les portes du monde humain – et de ses supermarchés aux linéaires débordants de sucreries…

Le livre sous le bras, il s’en va à New York où les éditeurs vont se battre pour publier l’œuvre de cet écrivain si singulier – certes bourru et imprévisible, mais tellement charismatique ! Devenu la coqueluche du monde des lettres sous le nom de Dan Flakes, l’ours caracole bientôt en tête de liste des meilleures ventes… tandis qu’Arthur Bramhall, quasiment devenu ermite, s’enfonce de plus en plus dans la forêt.

Commentaires :

Cette BD est adaptée du roman de William Kotzwinkle. Alain Konor nous livre une satire sociale du monde de l’édition, du lectorat et des médias à la recherche de la révélation littéraire du moment : agents littéraires en pâmoison, éditeurs assoiffés de bénéfices, journalistes prêts à encenser un roman qu'ils n’ont même pas lu, fabricants de vedettes… sans s’interroger sur qui est réellement cet usurpateur, en l’occurrence un ours.  

Une réflexion incisive et loufoque sur l’écriture, l’écrivain, la littérature spectacle, la célébrité artificielle. Une conception graphique monochrome où la représentation de l’ours l’emporte sur celle des humains qui l’adulent et de l’auteur dépossédé à deux reprises de son œuvre. 

Une BD jouissive ou atterrante, c’est selon, pour tout auteur qui aspire au sérail.
 

Originalité/Choix du sujet :
*****
Qualité littéraire :
****
Intrigue :
****
Psychologie des personnages :
*****
Intérêt/Émotion ressentie :
*****
Appréciation générale :
****