vendredi 17 janvier 2020

Quand j’étais Théodore Seaborn (Martin Michaud)

Martin Michaud. – Quand j’étais Théodore Seaborn. – Montréal : Éditions Goélette, 2015. – 423 pages.

Thriller

Encore un autre excellent roman de Martin Michaud, son septième dans lequel il nous entraîne au cœur du fief de l’État islamique, en Syrie. Une œuvre de fiction plus que réaliste. Une histoire incroyable, intriquée à un contexte historique contemporain, qui déborde de renversements de situation jusqu’à la fin. Avec une belle surprise à mi-chemin. Un opus qui annonce d’une certaine manière la cinquième enquête de Victor Lessard : Ghetto X. De quoi réfléchir sur les choix et les décisions qui influencent notre futur.
 

Originalité/Choix du sujet :
*****
Qualité littéraire :
*****
Intrigue :
*****
Psychologie des personnages :
*****
Intérêt/Émotion ressentie :
*****
Appréciation générale :
*****